Vendredi 3 mai 2013 — Dernier ajout vendredi 20 juin 2014

Détartrage et prévention de la légionellose

Le détartrage des canalisations est un élément important dans la lutte contre la légionellose, une infection pulmonaire grave provoquée par une bactérie qui peut entraîner des décès.

Périgueux Habitat a commandé un audit de ses 38 installations collectives sur le sujet pour mettre en place un plan de désinfection et de modification de la plomberie indispensable à la prévention du risque.

Les légionelles prolifèrent dans les systèmes de climatisation et de distribution d’eau chaude quand certaines conditions de température et d’hygrométrie sont réunies. Le détartrage, la désinfection et la surveillance régulière du réseau sont les principaux moyens de prévention.

Le détartrage est particulièrement important, car il facilite le maintien de l’eau à 55°C, une température qui détruit les bactéries en quelques heures, sans présenter de risque de brûlure pour les usagers.

Un programme de 145 199 €TTC

Sans attendre les résultats de l’audit, Périgueux Habitat a commencé à agir en commandant pour 2012 le détartrage de 10 de ses réseaux, pour un montant de 145 199 €TTC. 380 logements et 41 places de foyer ont été concernés.

Détartrer pour faire baisser les charges

En plus de l’enjeu sanitaire, le détartrage contribue à faire baisser les charges des locataires : au 100, rue Combe des Dames, après le détartrage du réseau, la consommation de gaz pour chauffer l’eau chaude sanitaire est passée de 0,503 megawatts consommés / m2 d’eau à 0,290 (soit -42% sur le prix du gaz consommé).

Une meilleure production d’eau chaude fait également baisser la consommation d’eau, car il est nécessaire de faire couler l’eau moins longtemps avant qu’elle n’arrive chaude au robinet.

Tuyau entartré -  voir en grand cette image
Tuyau entartré
© Périgueux Habitat

En 2014, le détartrage et l’installation d’adoucisseurs ont concerné 7 sites représentant 268 logements pour un coût prévisionnel de 64 800 e TTC.

Participez à la vie du site !